jeudi 28 avril 2011

Humeur non sans humour : Je cours, tu cours, il court...

Le New Yorkais court toujours, d'une manière ou d'une autre, et cela n'est pas nouveau : 
entre deux taxis, entre deux rendez-vous, entre deux appels... Du matin au soir, et du soir au matin, sans interruption aucune....le tout avec une frénésie incontrôlée - incontrôlable -...  Il court aussi "pour de vrai" : l'assiduité au jogging est aussi remarquable, presque un culte voué à un dieu; Une après-midi de printemps, rendez vous au magasin "LeTemple du Jogger", Manhattan: des rangées de vêtements, de chaussures à s'en étourdir... Rayon femme, une vendeuse : Le saviez vous? la jupe de joggeuse fait fureur... Toutes, elles la veulent... Bref examen de la chose : elle est courte, pas de doute, elle vole au vent, découvrant là ce qui reste encore à découvrir... Il est fort conseillé aux jeunes femmes de ne pas s'encombrer de "panties" et autre shorts courts fort disgracieux, - moue de la vendeuse -  .... Y a t-il un lien entre ces petites histoires ??

Aucun commentaire:

Publier un commentaire