mercredi 24 octobre 2012

Repérez le compatriote: Petit Guide

A l'approche des vacances scolaires et dans votre quotidien plus généralement, le compatriote français sait se distinguer de différentes façons. Ruses pour identifier, localiser, aider en cas de grande détresse urbaine votre compatriote.  Une petite silhouette qui traverse n'importe où, n'importe comment, à coup sûr c'en est un : se précipiter sous les roues du taxi qui va avoir raison de son existence à lui  n'est pas indispensable à priori. Un grugeur de classe internationale dans la queue du bus, du taxi ... et toc un autre: selon son physique (et le vôtre), tenter adroitement une petite phrase, voire une petite vacherie selon. Le compatriote ignore, il"oublie" le pourboire du serveur, du vestiaire, du taxi... : ignorez le, fuyez, vous n'avez juste rien à voir avec lui. Il dit "iouston striiite", pour "aoston strite" (Houston Street, see?). Aidez-le, cette rue vaut la peine de se faire ânonner sa prononciation. Le compatriote est inséparable de son plan des rues - lui expliquer habilement que toutes sont perpendiculaires ou presque. Il est perdu dans le métro: Express-Local, Uptown, Downtown, très grande détresse perceptible de sa part : le rassurer avant tout. Il est maintenant possible de ressortir vivant du Bronx. Prêts pour votre élan patriotique de l'automne? 


nous avons tous été touristes un jour...

7 commentaires:

  1. Euh... Moi je me reconnaît assez là! C'est pas grave, si?

    RépondreSupprimer
  2. Ne t'inquiète pas Louison, cela se soigne très vite,... Je parie fort que dans quelques jours, tu seras la Reine du macadam new yorkais :)
    on parie?

    RépondreSupprimer
  3. Sophie25/10/12

    mon préféré c'est l'attitude française par rapport au pourboire...

    RépondreSupprimer
  4. hihi, il est mignon ce Frenchie perdu dans le subway! eh oui, on est tous passé par là!

    RépondreSupprimer
  5. comme tu dis...
    j'ai un paquet de souvenirs souterrains :)

    RépondreSupprimer