jeudi 1 août 2013

Time for Lunch, Dinner and Snack

Si vous visitez, trainez, déambulez actuellement à New York 3, 5 ou 7 jours, cela veut dire que vous allez chercher à vous mettre à table 9,15 ou 21 fois.  Au nom de ces 21 fois plus ou moins, mini-chronique culinaire estivale. Impératif: se rappelez que la terrasse c'est chouette sauf s'il fait plus de 91°F (soit environ 33°C) avec 80% d'humidité dans l'air... Savoir également que l'habitude locale veut de se munir d'un "petit pull" parce que le restaurant new yorkais donne rarement dans la juste mesure en terme de climatisation. Enfin, savoir qu'il est parfois impossible de partager une conversation dans certains d'entre eux tellement le niveau sonore général est élevé. A table donc, selon les quartiers et les envies:

Dans Upper West Side, pour une pause-petit déjeuner ou déjeuner sur le pouce en terrasse : Silver Moon Bakery (pratique après la visite du campus de Columbia ou un tour de Riverside Park). Mais encore, une pause déjeuner salade en terrasse chez Spring http://www.springDans ce quartier encore, pour faire typique américain, aller faire un tour au premier étage du supermarché Fairway, le Fairway Cafe,  pour un copieux burger (le meilleur qualité-prix de la ville) et une ambiance très new yorkaise http://www.fairwaymarket.com/cafe. Très new yorkais encore, pour un brunch cette fois, et dans un cadre d'époque garanti : Barney Greengrass http://www.barneygreengrassEnfin, pour finir et voyager encore un peu davantage, un excellent restaurant japonais, cadre élégant, terrasse ou pas, Sushi Gari http://www.sushiofgari

Central Park SouthUn diner spectaculaire avec vue sur Central Park, chez Robert http://robertnyc, demander une table près de la fenêtre. Ambiance jazzy autour du piano certains soirs.

Chinatown. Pour un festin authentiquement chinois, se rendre au 456 Restaurant http://456restaurant et prendre son temps. Dans le même quartier et dans une ambiance un peu différente, "une dim-sum ambiance", se rendre chez Dim Sum Gogo. Les meilleurs vapeurs jamais mangés http://dimsumgogo.

West village : décor épuré, tout est beau autour, tout est bon dans l'assiette. Un excellent restaurant japonais, voici Soto http://nymag.com/restaurant/soto

Gramercy- Flatiron, voilà Junoon, un restaurant indien très contemporain. La nourriture, elle, est ... indienne contemporaine. La lumière est tamisée, l'ambiance très "lounge" (il y a également un bar juste attenant). Prévoir une conversation: on s'entend parler... http://www.junoon. Pas très loin, pour un bon déjeuner de type "américain contemporain", ABC Kitchen, cuisine très créative et délicieuse. Le chef, Jean-Georges Vongerichten, est connu et reconnu. http://www.abckitchen

Tribecca, un excellent restaurant coréen qui vaut le détour pour la faculté du chef de mêler des saveurs ibériques à sa cuisine coréenne d'origine: Jungsik . Le chef a voyagé. Top, top, top...http://jungsik

Et puis, il y en a encore et encore, plein plein d'autres, dans Brooklyn, dans le Queens aussi. Des bons petits restos bien cachés qui ne payent pas de mine, à découvrir au cours de balades. Parce que, oui, il y a les classiques, les endroits à la mode, mais être à New York c'est surtout aussi se promener et découvrir ce qui n'est pas dans les guides ! 

Une bonne nouvelle en suit une autre, toutes les autres. Réjouissez-vous, a sonné l'heure, à New York de la fête de la tambouille, de la mangeaille ou du frichti. C'est Restaurant Week en ce moment et jusqu'au 22 août. Ce qui signifie... signifie que plein de très bons restaurants proposent des menus à prix fixes matins et-ou soirs. Pour tout cela, jetez un oeil sur Open table et réservez, obligé! http://www.opentable.com

2 commentaires:

  1. super adresses! on aurait pas assez de toute une vie pour gouter à toutes ces cuisines différentes!

    RépondreSupprimer
  2. grosse frustration de voir que je quitterai probablement NY sans avoir pu tester toute ma liste... et je ne suis pas partie !

    RépondreSupprimer